artichaut : 5 questions sur le légume au cœur tendre

L’ artichaut, c’est le légume bourré de fibres, de vitamines et très antioxydant… Mais que contient-il ? Comment le choisir, le cuisiner ou le conserver ?

L’ artichaut, c’est (presque) comme le cochon, tout est bon ! Que vous optiez pour le gros Camus breton ou le petit violet provençal, c’est entre la fin du printemps et de l’été (max début septembre, donc, en ce moment !), qu’il dispense le max de ses bienfaits : riche en fibres (4,7 g, soit entre 12 et 19 % des ANC*) et en antioxydants, mais aussi en minéraux (potassium, magnésium, cuivre notamment) il est peu calorique (64 Kcal aux 100 gr environ1), un peu coupe faim2 et se révèle diurétique grâce à la présence d’inuline, un sucre de la famille des fructanes non digéré par les enzymes intestinales.

Comment le choisir ?

L’ artichaut doit être ferme mais pas dur comme du béton, les feuilles bien fermées, la queue non fendillée. Et les feuilles ? D’un vert tendre ou bien violettes selon la variété (si elles se racornissent ou deviennent noires, il est passé de fraîcheur). La pomme de l’artichaut doit être ferme et assez lourde.

Comment le conserver ?

Conservez les gros artichauts dans le bac à légumes du réfrigérateur. S’ils sont violets, plongez la tige des artichauts dans un bac d’eau et placez-les dans le bas du réfrigérateur. Consommez vos artichauts dans les 3 à 5 jours qui suivent l’achat. Lavez-les juste avant de les préparer.
A savoir : un fois cuit, l’ artichaut ne se conserve pas longtemps car il développe des moisissures toxiques. Mangez-le impérativement dans les 24 heures qui suivent la cuisson.

Comment le préparer ? 

Une fois lavés, les artichauts peuvent être trempés dans un bain citronné pour conserver leur couleur après cuisson. Pratique pour un petit post instagram, non ?

 

Si vous souhaitez seulement utiliser les fonds d’artichauts, enlevez un maximum de feuilles avec couteau puis tournez l’ artichaut (comme si vous l’épluchiez). Enlevez ensuite le foin avec une cuillère et arrosez de citron pour éviter que les fonds noircissent.
A savoir : pour enlever la queue de l’artichaut, mobilisez vos biceps de popeye et brisez-la d’un coup sec plutôt que de vous escrimer à la couper au couteau. Comme ça, vous retirez les parties filandreuses (et pas super agréables) de l’intérieur du légume.

Comment le cuisiner ?

L’ artichaut se cuit naturellement à la vapeur ou à l’eau, de 10 à 50 minutes selon la grosseur et/ou si vous les cuisinez entiers ou seulement le fond. Servez-les simplement tels quels agrémentés d’une sauce vinaigrette à l’huile d’olive ou d’une sauce au yaourt (yaourt, thym libanais, huile d’olive, sel de guérande). Les fonds d’artichauts peuvent être farcis (mélange fromage fines herbes par exemple) puis passés au four 10 minutes, ou en barigoule.

1 source : lanutrition.fr

2 une étude hongroise avait suggéré que, parmi les enfants et adultes obèses qui avaient suivi un régime pauvre en calories, ceux qui avaient bu un concentré de jus d’artichaut ont significativement réduit leur sensation de faim. La réf : Antal M, Regöly-Mérei A, Biró L, Arató G, Schmidt J, Nagy K, Greiner E, Lásztity N, Szabó C, Péter S, Martos E. Effects of oligofructose containing diet in obese persons, Orv Hetil. 2008 Oct 19;149(42):1989-95. Hungarian.